Le Blog

15 jours d’opportunités d’emploi pour les ingénieurs

septembre 16th, 2011 dans Ecoles d'ingénieurs, Emploi, Le Mag de Jobingénieur, Technicien.com par Lola Marc - Webmestre

Jobtech, le site d’emploi des ingénieurs et des techniciens organise une quinzaine emploi spéciale du 19 septembre au 2 octobre. De nombreux groupes ont publié leurs offres d’emploi sur Jobtech à cette occasion, mais aussi sur Jobingenieur.com, Technicien.com et StepStone.

Découvrez les postes à pourvoir, les opérations de recrutement,  le chat emploi Ingénieurs et Technicien, l’actualité de l’emploi des ingénieurs et des techniciens sur http://www.jobtech.fr/ingenieurs

Le recrutement des cadres et des ingénieurs fortement impacté par la crise

août 20th, 2009 dans Emploi, Le Mag de Jobingénieur par Lola Marc - Webmestre

Les indicateurs mensuels de l’APEC (Association Pour l’Emploi des Cadres) relatifs à la diffusion des offres d’emplois cadres sur Internet prouvent une fois encore la réalité de la crise.
En juillet dernier, c’est une baisse de plus de 30% de ces offres d’emplois qui a été relevée par rapport à juillet 2008, et de près de 50% dans les fonctions techniques.

APEC

APEC

Plus inquiétant encore, les secteurs d’activité jusqu’alors relativement épargnés, tels que l’informatique et la recherche et développement (R&D), sont désormais affectés ; notamment à cause du recul des investissements privés qui freine l’embauche. « La baisse est généralisée et affecte toutes les fonctions (techniques, commerciales, juridiques, etc…) », regrette Jacky Chatelain, directeur général de l’APEC, dans le Parisien.

C’est donc le 7ème mois consécutif de baisse. Et une seule entreprise sur trois envisage de recruter un ou plusieurs cadres / ingénieurs dans les prochains mois. Cette conjoncture ferait rétrocéder le niveau d’embauches à 2005.
Ainsi d’ici fin 2009, les prévisions ne tablent que sur 200.000 offres cette année au lieu de 300.000 en 2008 : soit un tiers de moins !

L’informatique enregistre un net repli (- 42 %), que cela concerne l’informatique industrielle (- 34 %)  ou l’informatique de gestion (- 44 %).

La forte régression depuis le début de 2009 des services techniques (- 40%)  se confirme elle aussi, notamment dans les fonctions de méthodes, contrôle, qualité (- 53 %) et la recherche et développement (- 31%).

C’est donc l’ensemble des activités et des fonctions traditionnellement destinés aux ingénieurs qui semble aujourd’hui le plus éprouvé. Seuls les postes de direction générale, la santé, le social et la culture hissent la tête hors de l’eau, grâce aux investissements publics consolidés dans ces secteurs.

Ainsi Jacky Chatelain prône quelques recommandations : « Ne pas réfléchir en termes de secteurs mais plutôt identifier les entreprises qui recrutent. De grands groupes comme Total et ses concurrents investissent actuellement dans les énergies renouvelables. Du fait de leur pyramide des âges, la banque et l’assurance embauchent, ainsi que la grande distribution ».

La revue de presse des ingénieurs

avril 15th, 2009 dans Emploi, Opinion par Lola Marc - Webmestre

En mars, la Tribune révèle ce que les ingénieurs constatent depuis déjà quelques mois, l’emploi des cadres s’est effondré en France. A titre de baromètre, le volume des offres d’emploi publiées par l’Apec (association pour l’emploi des cadres) aurait chuté de 33% en février par rapport à février 2008. Tous les secteurs seraient touchés, avec une baisse encore plus importante pour le moteur de l’économie durant ces dernières années, l’informatique, avec 40% d’offres en moins sur le site emploi sus-mentionné.

Les analyses et les chiffres varient. Métro semble plus rassurant. Le 30 mars dernier, le gratuit titrait « Informatique : le secteur ne cède pas à la panique ». Malgré la crise, la filière « maintient son taux de chômage en dessous des 5%… »

Mais alors qui recrute encore des informaticiens ? Toujours selon Métro ce serait les petites entreprises : « Les SSII, et notamment les plus petites d’entre elles (moins de 250 salariés) qui, en volume, représentent plus 80% du secteur. Par exemple, d’ici à la fin de l’année, Venedim, SSII spécialisée dans le stockage et la virtualisation des données, recrutera 50 consultants spécialisés en informatique, de bac + 2 à bac + 5. Les salaires d’embauche oscillent entre 35 000 et 80 000 euros brut par an, en fonction de l’expérience du candidat. […] »

Toutes les régions ne sont pas touchées équitablement. La région PACA par exemple, fortement industrialisée avec le bassin de Fos-sur-mer et le Port Autonome de Marseille, multiplie les annonces de chômage partiel et d’usines en baisse de production ou temporairement stoppées. Les ingénieurs, souvent aux commandes des chaines de production, sont eux-aussi concernés.

Selon Ouest France, certaines régions comme la Normandie, prévoit une chute des embauches de cadres de l’ordre de 31% en 2009.

Jobingénieur – n’étant pas encore présent début 2008 – n’est donc pas en mesure de publier un comparatif sur les tendances du marché de l’emploi des ingénieurs. Cependant les résultats de notre sondage en ligne sont aussi plutôt alarmistes sur la crise et la situation professionnelle des ingénieurs.

Sur 112 votants, 70% des ingénieurs annoncent déjà en subir les conséquences. Seuls 12% ne seraient pas concernés.

En matière de secteurs, même disparités, les marchés innovants se portent bien et continuent d’embaucher. Comme expliqué dans cet article du Figaro sur les nouveaux emplois de l’agriculture verte :

« Étienne Vitret en est l’illustration vivante. Son diplôme d’ingénieur agronome de l’ESA en poche (École supérieure agricole d’Angers), ce fils d’agriculteurs de l’Indre, décroche son premier job en 1998 dans un bureau d’études à Caen spécialisé dans les énergies biomasses, comme le chauffage au bois.[…] En 2005, […] il devient directeur du syndicat Smictom Vals Aunis qui emploie une centaine de personnes. Il garde son salaire de la région parisienne, 3 400 euros net, mais bénéficie d’une meilleure qualité de vie. »

Enfin, de nombreuses entreprises continuent d’annoncer des recrutements cadres importants. L’Usine Nouvelle fait le point dans un article intitulé « Les entreprises qui recrutent en 2009 » publié en date du 12 février : « Malgré un contexte économique peu favorable, les groupes industriels et de services aux entreprises de plus de 2000 salariés recrutent : près de 110000 CDI prévus en France pour 2009. On les trouve surtout dans l’environnement, les transports et l’énergie.[…]« 

- La Tribune – 18/03/2009
En février, l’emploi des cadres s’est effondré en France

- Métro – 30/03/2009
Informatique : le secteur ne cède pas à la panique

- Ouest France
Normandie : coup de frein sur l’emploi des cadres

- L’Usine Nouvelle – 12/02/2009
Les entreprises qui recrutent en 2009

La revue de presse des ingénieurs Jobingénieur – Edineos SAS

Archives :
- La revue de presse de février 2009